loading_img

XV de France. Aucun Toulousain renvoyé en club : le staff des Bleus explique ce choix

XV de France. Aucun Toulousain renvoyé en club : le staff des Bleus explique ce choix
21/09/2022

XV de France. Aucun Toulousain renvoyé en club : le staff des Bleus explique ce choix

  • Par hggfd
  • |
  • 77 Vues

RUGBY. Leader incontesté du Top 14, Toulouse est le club le plus représenté dans le XV de France, mais aussi le plus impacté en championnat. Le staff des Bleus aborde ce sujet.XV de France. Aucun Toulousain renvoyé en club : le staff des Bleus explique ce choix XV de France. Aucun Toulousain renvoyé en club : le staff des Bleus explique ce choix

Par Simon GalinierPublié le
Actu Rugby
Voir mon actu

Pour ne pas changer, Toulouse est toujours, et plus que jamais, le plus gros pourvoyeur du XV de France. En effet, sur les 28 Bleus conservés à Marcoussis, ce week-end, figurent pas moins de 11 Toulousains (Cyril Baille, Dorian Aldegheri, Julien Marchand, Peato Mauvaka, Thibaud Flament, Anthony Jelonch, François Cros, Antoine Dupont, Romain Ntamack, Matthis Lebel et Thomas Ramos), soit 39% de l’effectif tricolore (!). Les autres clubs les plus représentés, Lyon et Bordeaux-Bègles, arrivent très loin derrière avec seulement 4 éléments retenus par Fabien Galthié et son staff.

« C’est lié à leurs prestations et à 3 critères : le rugby, le physique et l’état d’esprit »

Un choix logique, selon Karim Ghezal, le co-entraîneur de la conquête et des tâches spécifiques du XV de France, qui s’explique par leurs bonnes performances depuis plusieurs mois en club : « C’est lié aux prestations des joueurs et à l’exigence que nous avons, à travers trois critères », indique ainsi l’ancien deuxième ligne de Lyon, du Racing 92 ou de Castres, avant de détailler ce triptyque qu’il a martelé tout au long de sa conférence de presse, ce mercredi 27 octobre.

XV de France. Aucun Toulousain renvoyé en club : le staff des Bleus explique ce choix

À lire aussi

« Ce qui nous importe, c’est d’avoir des joueurs qui vont représenter leur pays »

Et même si le Stade Toulousain sera fortement amoindri par ces absences ce dimanche 31 octobre (21h05), lors de son déplacement au Racing 92 comptant pour la 9e journée du Top 14, c’est bien le cadet des soucis de l’encadrement tricolore et cela n’est aucunement entré en ligne de compte, au moment de choisir ce groupe élargi de 28 joueurs. « Non, aujourd’hui, encore une fois, on a choisi les joueurs sur trois critères », rabâche Ghezal, avant de compléter son propos :

« Ne parlons pas du fait que le Top 14 se joue en même temps que nos matchs… »

Habitué à composer et à bricoler depuis plusieurs saisons lors des fenêtres internationales, Ugo Mola et son staff Rouge et Noir vont encore devoir se creuser la tête pour aligner une équipe compétitive contre le Racing 92, dimanche, notamment au talonnage où les deux titulaires du poste, Julien Marchand et Peato Mauvaka, sont retenus à Marcoussis.

Même si cela soulève forcément un problème d’équité du championnat, là non plus, ce n’est pas le souci de Karim Ghezal et de l’encadrement tricolore. « Aujourd’hui, on ne peut pas parler du fait que le Top 14 se joue en même temps que les matchs internationaux, c’est comme ça, il faut faire avec », admet-il.

À lire aussi

Et comme le disait si bien le directeur de l’organisation de la Coupe du monde 2023, Claude Atcher, le 9 septembre dernier : « Quand Toulouse va bien, l’équipe de France va bien ». Souhaitons donc aux Bleus autant de réussite que celle des Rouge et Noir, doubles champions de France et champion d’Europe en titre…

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

Actu Rugby
Voir mon actu