loading_img

Où boire ou acheter les meilleures tisanes et infusions de Suisse romande?

Où boire ou acheter les meilleures tisanes et infusions de Suisse romande?
10/09/2022

Où boire ou acheter les meilleures tisanes et infusions de Suisse romande?

  • Par hggfd
  • |
  • 79 Vues

Les plantes accompagnent l’Humanité depuis la nuit des temps. Avant même les premiers usages documentés, quand nos lointains aïeux n’avaient pas encore inventé l’agriculture ni la téléréalité, ils survivaient en endossant le double costume de chasseurs-cueilleurs. La faune, la flore et l'ingéniosité d’Homo sapiens : il n’en fallait pas plus pour écrire le chapitre initial d’une belle histoire, celle de notre espèce bavarde et dévorée par une curiosité sans limite, apprenant à tirer de son environnement subsistance et remèdes.

Dès l’Antiquité, Egyptiens, Chinois, Grecs et Romains utilisaient les plantes pour se soigner, soit sous forme d’infusions, soit à l’aide de cataplasmes. Durant le Moyen Age, la pharmacopée à base de végétaux fait florès : c’est l’époque bénie des herboristes, des apothicaires, les plantes sont alors désignées comme des "simples" ou "simples médecines" et on les cultive volontiers dans un jardin enclos, le fameux hortus conclusus dont le motif d’inspiration biblique irriguera abondamment l’iconographie médiévale.

L’art de la tisane signeun retour tonitruant

Aujourd’hui, après une longue éclipse où d’autres boissons, en particulier le café et le thé, ont tenu le haut du pavé, l’art de la tisane signe un retour tonitruant, à la faveur d’une vogue autour du bien-être et du retour à la nature. Quelques décennies après que le mouvement hippie a consacré la fleur comme symbole de la concorde, du partage et de l’action non violente, le temps du flower power est revenu, même s’il consiste désormais à explorer les vertus gustatives et thérapeutiques des végétaux plutôt qu’à s’en aller planter des marguerites dans les canons des militaires ou les fusils des agents de police...

Vous en avez l’eau à la bouche? Découvrez ci-après le portrait de trois entreprises romandes spécialisées dans les tisanes, ainsi que notre catalogue de bonnes adresses où savourer l’infusion de votre choix.

LE BAL FLEURI

Avec Le Bal fleuri, le nom vaut programme : cette entreprise infuse une sorte de sensibilité dansante dans la composition de tisanes signatures qui ont fait, en trois ans à peine, sa renommée. Tout y respire la créativité et le raffinement. A l’image de sa créatrice, Kadija Lenaud, qui, après une vie professionnelle trépidante, a décidé en 2019 d’embrasser une activité d’artisane où son goût pour l’harmonie – tiré sans doute de sa longue pratique du chant lyrique au Conservatoire – trouverait à s’exprimer.

Dans son laboratoire-boutique façon boudoir hors du temps (ouvert sur rendez-vous), elle œuvre sans relâche à la poursuite de l’accord aromatique parfait. Si elle n’est pas cultivatrice elle-même, elle se fournit exclusivement auprès de producteurs suisses et français certifiés bio, privilégiant les petites exploitations qui récoltent manuellement et traitent leur matière première avec le plus grand respect. En découle une gamme d’infusions qui ont su convaincre, malgré la persistance d’une certaine pandémie, une cinquantaine de revendeurs en Suisse romande.

Place donc à des créations qui résonnent comme autant d’invitations au voyage gustatif : La Diva, La Muse, La Provençale, La Maternelle, ou encore les préférées de Kadija que sont La Sérénissime et La Bohème : la première marie rose ancienne, marjolaine, lavande, fleur de tilleul, mélisse et agastache anisée, tandis que la seconde délivre un mélange de basilic cannelle, camomille matricaire, fleur de souci, citronnelle, cassis et menthe verte qui en fait la compagne idéale de l’après-repas. En sus, à côté d’une offre originale en infusions glacées (L’Audacieuse vous laissera baba), Le Bal fleuri vous propose également de composer votre tisane personnalisée, que vous soyez un particulier ou une entreprise : vous remplissez un formulaire, indiquez vos préférences et recevez ensuite chez vous le fruit de vos rêveries végétales !

Promenade du Voisinage 5, 1217 MeyrinTél. 079 915 70 12www.lebalfleuri.ch

GRÜNENFELDER HERBS

Où boire ou acheter les meilleures tisanes et infusions de Suisse romande?

Créée en 1990, employant cinq personnes à plein temps et aidée de renforts saisonniers et de stagiaires durant l’été, l’entreprise fait le pari du local, du 100% bio et de "la qualité plutôt que de la quantité", selon le témoignage de Jasmin Reymond-Grünenfelder. Résultat : la clientèle est ravie et de plus en plus nombreuse depuis quelques années. Il faut dire que l’assortiment proposé est varié. Qu’il s’agisse d’herbes aromatiques, de fruits secs, de fleurs ou de tisanes, tout est estampillé "Swiss Made", jusqu’à l’hydrolat de lavande fine de provenance valaisanne !

Au rayon des infusions, vous pouvez opter pour des plantes seules – de l’absinthe à la verveine odorante en passant par l’edelweiss, la mélisse citronnelle et tant d’autres, 65 références vous attendent – ou naturellement pour des compositions élaborées avec soin, dont la Délicieuse, le Feu du dragon ou, inventée à la demande de clients qui recherchaient un breuvage susceptible de renforcer le système immunitaire, Immun-O-Top, une tisane à base d’artemisia annua, de cynorrhodon, de feuilles de framboisier fermentées et de quelques autres plantes aux vertus reconnues.

Peu avare en conseils pratiques, Jasmin recommande d’utiliser une bonne cuillère à soupe de plantes séchées pour un litre d’eau bouillante ou une cuillère à café pour une tasse, de laisser infuser 5 à 10 minutes, de filtrer puis de déguster. Quant au lieu le plus propice, elle suggère de savourer sa tisane chez soi au coin du feu. Si vous n’avez pas de cheminée, vous pouvez toujours mettre le feu au guéridon offert par belle-maman – ou, plus sage et moins dévastateur pour votre intérieur, vous pelotonner sous un plaid !

Le Plâne 13, 1325 VaulionTél. 021 843 39 73www.grunenfelder.ch

JARDIN DES MONTS

A l’enseigne de cette herboristerie de montagne, on cultive le goût de l’authenticité, et on y célèbre les plantes aromatiques et médicinales pour ce qu’elles sont : de véritables reines dont la cour est une nature grandiose. De sa naissance en 2009 jusqu’à aujourd’hui, le Jardin des Monts a su accroître la diffusion d’une marque au packaging qui fleure bon la poya et peut désormais, forte de cinq employés, offrir une gamme de produits diversifiée.

Tout a commencé par la découverte d’un vieil alpage abandonné. Sous le charme, Charlotte Landolt-Nardin, fondatrice du Jardin, décide de lui redonner une seconde vie, déploie des parcelles de culture sur d’anciennes terrasses encadrées de murs en pierres sèches et se lance dans une production biologique déclinée avec un souci constant de la bienfacture. Les essences prospèrent, la récolte est toujours effectuée à la main et au parfait stade de cueillette, le séchage est conduit dans les règles de l’art, bref, toutes les conditions sont réunies pour disposer d’une matière première qualitative et 100% locale.

Au catalogue, à côté d’une offre généreuse en cosmétique naturelle, en sirops et en bonbons qui ont un goût de reviens-y, on trouve évidemment des tisanes et même quelques assemblages thé vert ou thé blanc et herbes de montagne plutôt originaux. Les noms de baptême des infusions parlent d’eux-mêmes : Eveil Matin, Après-Repas, Du Soir, Hiver ou, la préférée de Charlotte, Bien-Etre, symphonie de bouleau, d’ortie, de citronnelle, d’angélique, de romarin et de bleuet rose. De quoi, pour sûr, vous plonger dans une douce béatitude.

Chemin du Mont 7, 1658 RossinièreTél. 026 510 23 25www.jardindesmonts.ch

Nos tea-rooms préférés en Suisse romande

Que vous aimiez le thé noir, vert ou blanc, le rooibos, que vous soyez un ou une adepte exclusive des infusions à base de plantes qui flattent les papilles et font un bien fou à votre petite carcasse, vous n’avez peut-être pas la cheminée ou le plaid ou le jardin d’éden adéquat pour savourer votre breuvage favori. Voici donc quelques adresses où vous pourrez déguster, dans un cadre croquignolet, en galante compagnie ou avec une amie, une tasse de... ma foi, ce qu’il vous plaira !

VENUS ET ROSE ENGLISH TEA-ROOM, Saint-Triphon (VD)

Un incontournable sis au bas du village d’Ollon, pile dans la Jardinerie de Saint-Triphon. La déco y est d’un vintage irrésistible, la vaisselle à l’avenant, le choix de pâtisseries vous fera enfler de 20 kilos avant même d’y avoir goûté et celui de thés est proprement scandaleux !

Le BruetTél. 079 752 21 47

EARLY BECK, LE GRAND CAFÉ, Château-d’Œx (VD)

Chez ce boulanger et confiseur depuis 1910, on y vient avant tout pour son... pain au levain, la spécialité maison. Les amateurs n’hésiteront pas à le qualifier de tuerie. Mais que cela ne vous dissuade pas d’aller y déguster une tasse de votre thé de prédilection, à siroter dans un cadre accueillant.

Grand-Rue 78Tél. 026 924 72 30

L’ARENTÈLE RESTAURANT, Rolle (VD)

Attention les yeux : L’Arentèle, c’est à la fois un restaurant, un café, un salon de thé, un take-away et une brocante ! Une déco unique, où tous les sens voudront chiner, et un accueil princier font tout le sel de cette adresse hautement recommandable.

Grand-Rue 24Tél. 021 825 15 37

PARRAT ARTISAN, Saignelégier (JU)

Sacré meilleure boulangerie-pâtisserie-confiserie du Jura en 2017-2018, Parrat artisan propose par-dessus le marché une quarantaine de sortes de thés et d’infusions dans son salon dédié. Le tout assorti de crêpes, de sandwichs chauds et autres mets goûteux. Tous à Saignelégier !

Rue de l’Hôpital 17Tél. 032 951 11 86

GAILLARD, Sion (VS)

Une institution sédunoise que cette boulangerie-pâtisserie-confiserie ! Multiprimée aux Swiss Bakery Trophy, elle vous accueille dans ses deux tea-rooms à la déco sans chichis, car l’essentiel, là-bas, se joue dans l’assiette et dans la tasse...

Rue du Grand-Pont 4 et route du Manège 26Tél. 027 323 46 26 et 027 203 56 06

WODEY-SUCHARD, Neuchâtel (NE)

Une institution neuchâteloise depuis... 1825 – c’est d’ailleurs le plus vieux commerce de la ville. Si on ne présente plus l’enseigne pour la qualité indécente de ses chocolats, sachez qu’elle dispose d’un tea-room rénové en 2012 et agrémenté d’une terrasse qui donne sur la quiétude d’une zone piétonne, où vous pourrez même craquer à la belle saison pour des glaces artisanales maison.

Rue du Seyon 5Tél. 032 725 10 92

CHEZ CARTIER, Genève (GE)

On a beaucoup hésité avant de déflorer cette adresse. Eh oui : il est des secrets qu’on voudrait garder pour soi seul ! Le lieu est exigu, cosy, douillet à souhait – c’est une véritable bonbonnière qui vous propulse, d’un coup d’un seul, dans un genre de Paris fantasmé du XIXe siècle. Des spécialités pâtissières succulentes vous y attendent, ainsi qu’un assortiment de thés qui donne envie d’y prendre racine.

Rue Voltaire 24Tél. 022 344 53 21

LA VOUIVRE, Genève (GE)

D’une boulangerie-pâtisserie-salon de thé ouverte selon des horaires si exotiques (de 7h27 à 18h33), on ne peut penser que le plus grand bien. Surtout quand s’y ajoute un décor baroque, des fauteuils dont la profondeur ferait passer Hegel pour un guignol et de délicieuses viennoiseries maison. En bonus, le nom de l’établissement vous permet même de deviner de quel canton est originaire Mme Cadot, la gérante.

Rue des Pâquis 21Tél. 022 731 87 12

GLOSSAIRE EXPRESSMacération : trempage du matériel végétal dans de l’eau froide pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.Digestion : trempage du matériel végétal dans de l’eau à une température inférieure à celle de l’ébullition mais supérieure à la température ambiante durant quelques heures.Décoction : cuisson du matériel végétal à feu doux pendant plusieurs minutes.Infusion : trempage du matériel végétal dans de l’eau bouillante retirée du feu pendant plusieurs minutes.

Par Olivier Mottaz - 18 nov. 2021