loading_img

Pass sanitaire : les bracelets bleus bien arrivés en gare à Bordeaux

Pass sanitaire : les bracelets bleus bien arrivés en gare à Bordeaux
23/09/2022

Pass sanitaire : les bracelets bleus bien arrivés en gare à Bordeaux

  • Par hggfd
  • |
  • 167 Vues
Par Géraldine RobinPublié le
Actu Bordeaux
Voir mon actu

Gabin et Bastien sont installés non loin de l’entrée du hall 1 de la gare Saint-Jean, à Bordeaux (Gironde), depuis 8h ce mardi 10 août 2021. Pas le temps d’observer le va-et-vient des voyageurs : ils sont là pour contrôler le pass sanitaire des futurs passagers et leur délivrer un petit bracelet bleu à usage unique, si le pass est valide.Pass sanitaire : les bracelets bleus bien arrivés en gare à Bordeaux Pass sanitaire : les bracelets bleus bien arrivés en gare à Bordeaux

Un dispositif national, s’apparentant à un pré-enregistrement, permettant de gagner du temps dans les files et globalement, faciliter les contrôles.

Fluidifier les contrôles en amont

Les deux jeunes hommes ont été recrutés via une agence d’intérim, par la SNCF. Avec leurs gilets bleus, ils se démarquent des agents vêtus de rouge. Ici, ce sont les voyageurs qui prennent l’initiative de venir les trouver. Leurs collègues, eux, sont mobiles, et vont à la rencontre des passagers dans toute la gare.

« Nous sommes dix personnes aujourd’hui. Hier, le dispositif n’était pas encore mis en place. J’ai eu quelques échos, c’était un peu compliqué… Mais c’est normal, c’est la première fois, ça cafouille un peu !», sourit Gabin, en contrat jusqu’au 31 août.

Pass sanitaire : les bracelets bleus bien arrivés en gare à Bordeaux

Leur mission : scanner le QR Code des usagers de la SCNF. Si ce dernier est valide, ils accrocheront ensuite le fameux bracelet bleu aux poignets des personnes disposant de tous les documents requis pour voyager dans les trains longue distance comme les TGV ou Intercités (les TER sont dispensés de pass sanitaire).

« Ça permet de fluidifier le flux de passagers, éviter les contrôles répétitifs, notamment sur le quai ou dans les trains. Les gens sont sympathiques, on livre aussi quelques renseignements, même pour les aider à s’orienter dans la gare », ajoute Bastien, qui effectuera des remplacements ponctuels durant le mois d’août.

Des voyageurs qui jouent le jeu

Danielle et Bernadette attendent toutes deux leur TGV, valises à la main, bracelets bleus à leurs poignets. Pour elles, ce dispositif est « une bonne idée » et ne les « dérange pas du tout. »

Idem sur le parvis de la gare, où les voyageurs sont nombreux à patienter, fumer une cigarette, manger un morceau ou passer un coup de téléphone… Avec un bracelet bleu au poignet. Une mère et sa fille patientent en discutant, assises sur un banc. « Ça ne me pose aucun souci ! En plus je suis infirmière, donc je trouve que c’est une très bonne chose ! », affirme la femme d’une quarantaine d’années.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Bordeaux dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

Actu Bordeaux
Voir mon actu