loading_img

Coloration : comment bien choisir sa couleur ?

Coloration : comment bien choisir sa couleur ?
20/04/2022

Coloration : comment bien choisir sa couleur ?

  • Par hggfd
  • |
  • 234 Vues

Il n’est pas question de sauter d’une couleur de cheveux à l’autre sans bien y réfléchir avant. En effet, toutes les colorations ne nous vont pas. Il faut apprendre à renoncer à certaines et opter pour celle qui sublimera votre visage, et ce, malgré les modes du moment. Il est trois choses à prendre en compte avant de se fixer sur une couleur : le teint de peau, la couleur de ses yeux ainsi que celle, naturelle, de ses cheveux. Cela va vous aider à garder une allure naturelle et harmonieuse.

A lire aussi :

Cheveux courts : 5 conseils beauté pour les entretenir

Coloration : les bons gestes à avoir

Si vous avez peur de sauter le pas de la coloration, n'hésitez pas à demander les conseils d’un professionnel. Tout d’abord, il va vous aider à choisir la couleur qui vous correspond le mieux, tout en préservant la santé de vos cheveux. Vous évitez également les ratés comme la couleur qui part au bout de deux jours, celle qui laisse apparente votre couleur naturelle ou encore un effet terne.

Pour réussir un changement de couleur, vos cheveux, notamment vos longueurs, doivent être en pleine santé. Il est donc important d’entretenir votre coupe, en allant régulièrement chez le coiffeur ou en encore en utilisant les produits adaptés à la nature de vos cheveux. Il faut également savoir qu’après une coloration, vous aurez des soins à effectuer à la maison pour garder l’éclat de votre nouvelle couleur. Bref, une couleur, ce n’est pas anodin, et ça s’entretient.

Autre astuce pour avoir la coloration de vos rêves : venez avec une photo. En effet, « blond » veut tout et rien dire : votre blond ne sera pas le même pour vous, que pour votre voisin ou votre coiffeur. De plus, les professionnels respectent quelques règles élémentaires : pas question de vous faire un rose pétant si vous êtes plutôt de nature discrète. Cela vous mettrait dans l’embarras pour la suite.

Retrouvez dans les pages suivantes les 3 points à prendre en compte pour choisir LA bonne couleur.

Accorder sa couleur à son teint : tout un programme

Coloration : comment bien choisir sa couleur ?

Le choix de votre nouvelle couleur sera en partie conditionnée à la couleur de votre teint : pâle, rose, orangé, mat, foncé… Toutes les colorations ne vont pas à tout le monde.

Généralement, plus votre teint est pâle, plus il faut rester sur une coloration « claire ». Vous pouvez bien sûr passer au noir corbeau, mais si vous avez naturellement un teint clair, cela risque de ne pas être naturel. Et inversement, le blond va rarement à celles qui ont un teint foncé. Enfin, il n’est pas recommandé de colorer vos cheveux dans une teinte trop proche de celle de votre peau. Cela donnera un effet flou qui peut ne pas être très esthétique.

Ainsi, si vous avez un teint pâle, des yeux bleus ou verts et des cheveux blonds,il est plus indiqué pour vous d’opter pour une coloration aux reflets dorés. Il est également possible de choisir un roux clair ou cuivré. Il est recommandé d’éviter une couleur trop sombre.

Pour un teint rosé, aux yeux gris ou verts, voire marron clair, et des cheveux naturellement blond foncé ou châtain,on opte pour un blond cendré ou un brun cendré. Vous pouvez également choisir un blond platine qui va réveiller votre couleur. Pour ce schéma, on évite les roux ou le blond doré.

Pour un teint hâlé, doré, aux yeux bleus, turquoise ou verts, avec des cheveux châtain foncé ou bruns avec des reflets roux,on sublime sa couleur avec des nuances cuivrées, aubergines. On se méfie ici des mèches blondes qui donnent un effet « faux » pas très joli.

Enfin, pour un teint très clair, avec les yeux marron foncé ou vert intense, les cheveux noirs ou bruns à châtains foncés,on choisit de révéler les nuances chaudes de la couleur naturelle. Aubergine, acajou : parlez-en avec votre coiffeur.

Mais le choix d’une couleur ne se fait pas qu’en fonction de votre couleur naturelle ou de votre teint. Il est aussi question d’âge.

À chaque âge, sa couleur

Entre 30 et 40 ans : une couleur pour affirmer sa personnalité

Entre 30 et 40 ans, une nouvelle couleur peut aider à affirmer un trait de notre personnalité. Elle peut même être synonyme de nouveau départ et aider à prendre confiance en soi. Si vous optez pour un brun, "je conseille un marron profond, avec des reflets chauds. Cela permet de ne pas trop vieillir le teint, ne pas durcir le visage, ou l’assombrir, voire le pâlir, conseille le Roman Muscarnera, coiffeur privé.

"Pour le blond, à cet âge-là, on préfère un blond « neutre, pastel, nude. Car les vêtements, le style est plus affirmé. On cherche alors un blond intemporel qui porte la lumière, mais qui s’accorde avec tout. En effet, les tons trop chauds peuvent rappeler la « couleur de mamie » et donner une allure trop rétro, vieillotte" poursuit-il.

Il ajoute : "ce qui est moderne pour les femmes dans la trentaine/quarantaine, c’est d’opter pour un blond ‘sablé’, ‘perlé’. C’est chic et ça s’accorde à toutes les teintes. C’est une couleur facile qui permet de varier les styles vestimentaires. À cet âge, les femmes aiment le changement, mais n’ont pas beaucoup de temps. Il faut une technique efficace qui demande le moins d’entretien possible".

Enfin, le roux, si c’est votre couleur naturelle, vous pouvez opter pour un balayage discret dans des tons plus clairs. Si vous choisissez cette couleur, n’oubliez pas que le roux foncé ou auburn est à choisir avec un teint mat.

A la 50 ans : une couleur pour lutter contre les cheuveux gris

Après 50 ans, de plus en plus de personnes se tournent vers la coloration pour masquer les premiers cheveux blancs. Pas de souci avec le brun, on évite cependant de choisir une teinte trop foncée qui aurait tendance à durcir les traits du visage.

Le roux est la teinte magique. Elle flatte puisqu’elle unifie le teint ainsi que les cernes sous les yeux. Vous pouvez également opter pour un balayage s’il s’agit de masquer les cheveux blancs. Pour ce qui est du blond, on préfère un balayage doré ou blond foncé.

Et pourquoi pas oser un gris ou un blanc naturel ? Très jolie, cette couleur demande un peu d’entretien, mais ça vaut le coup.

Le hair contouring :choisir sa couleur en fonction de la forme du visage

Si vous avez plusieurs options de couleurs et que vous ne parvenez pas à faire votre choix, sachez que certaines couleurs peuvent affiner ou illuminer votre visage. La magie du contouring, version coloration. Si vous avez un visage rond, vous pouvez choisir des couleurs claires sur le devant de votre visage pour l’illuminer et l’allonger.

Au contraire, si vous avez une mâchoire carrée, optez pour une coloration claire avec des tons plus foncés au niveau des zones saillantes de votre visage. Enfin, si vous trouvez que votre visage est trop fin, vous pouvez donner de la profondeur à votre couleur avec une base plus foncée.

Enfin, n’oubliez pas de réadapter votre maquillage et vos bijoux en fonction de votre nouvelle couleur. Il ne faudrait pas la gâcher avec une association malheureuse.