loading_img

Les prix agricoles mondiaux en pleine ascension en septembre

Les prix agricoles mondiaux en pleine ascension en septembre
01/10/2022

Les prix agricoles mondiaux en pleine ascension en septembre

  • Par hggfd
  • |
  • 148 Vues

(Agence Ecofin) - L’instabilité des prix est l’une des principales caractéristiques du marché des produits de base. Dans le cas des denrées alimentaires, la fluctuation à la baisse ou à la hausse a des implications directes sur la sécurité alimentaire des consommateurs des pays à faibles revenus.

A l’échelle globale, les prix des denrées alimentaires continuent d’augmenter. L’Indice FAO qui suit l’évolution des cours des 5 principales denrées de base échangées dans le monde (céréales, sucre, huile, viande et produits laitiers) a atteint une valeur de 130 points en septembre dernier. Il s’agit du deuxième mois consécutif de hausse après le répit enregistré en juillet.

Dans les détails, cette dynamique ascendante a été portée principalement par les céréales, les huiles végétales et les produits laitiers. Sur fond de demande forte notamment en blé et de contraction des stocks exportables, l’indice FAO pour les prix céréaliers a grimpé de 2 % en glissement mensuel. Pour leur part, les huiles végétales ont connu un bond de 1,7 % avec la flambée des cours de l’huile de palme (plus haut depuis 10 ans) en raison de la pénurie de la main-d’œuvre en Malaisie alors que les prix des produits laitiers se sont appréciés à hauteur de 1,5 %.

Les prix agricoles mondiaux en pleine ascension en septembre

D’après les observateurs, le niveau des prix alimentaires mondiaux pourrait encore fluctuer à la hausse dans les prochains mois surtout dans le cas des céréales. En effet, si selon la FAO, la production mondiale devrait atteindre un niveau historiquement élevé en 2021, soit 2,8 milliards de tonnes, elle sera encore inférieure à la demande mondiale prévue pour grimper de 1,8 % à 2,81 milliards de tonnes. Cette situation devrait entraîner une diminution des stocks mondiaux et générer des tensions au niveau de l’approvisionnement.

Pour l’organisme onusien, le blé sera la principale céréale à surveiller dans les semaines à venir avec l’importante augmentation prévue de son utilisation dans l’alimentation du bétail à travers le monde.

Espoir Olodo

Lire aussi :

28/09/2021 - L’atteinte de « la faim zéro » d’ici 2030 pourrait nécessiter 40 à 50 milliards $ d’investissements par an (FAO)