loading_img

Et si le cuir de champignon, plus durable et plus résistant, révolutionnait l'industrie de la mode ?

Et si le cuir de champignon, plus durable et plus résistant, révolutionnait l'industrie de la mode ?
13/07/2022

Et si le cuir de champignon, plus durable et plus résistant, révolutionnait l'industrie de la mode ?

  • Par hggfd
  • |
  • 155 Vues

Et si le prochain sac à main tendance de Chez Chanel ou Louis Vuitton était fabriqué à base de champignons ? C’est en tout cas ce que beaucoup estiment comme une alternative très plausible dans un futur proche. En effet, plusieurs entreprises américaines ont développé un cuir de champignon qui pourrait grandement aider la mode à devenir plus durable dans les années à venir.

Crédit : Andoni Gandia

À voir aussi

Les alternatives végétaliennes au cuir pourraient sauver bien plus que les animaux. Les scientifiques à l'origine du dernier must-have de la mode, le sac à main en cuir de champignon, pensent que le mycélium, un matériau issu de champignons qui peut être conçu pour avoir l'apparence et le toucher d'une peau de veau ou de mouton, pourrait contribuer à sauver la planète. Dans le cadre de la conférence Business of Fashion Voices, le chercheur Matt Scullin, PDG de la société de biomatériaux MycoWorks, prévoit que le cuir de champignon pourrait changer la donne en matière de durabilité, « ouvrant la voie à un avenir du design qui commence par le matériau, et non par l'objet ».

Le mycélium, un matériau breveté qui peut être cultivé à partir de champignons dans des plateaux en quelques semaines, reproduit l'apparence et le toucher du cuir. Encore mieux : ce tout nouveau matériau va même jusqu’à le surpasser en termes de résistance et de durabilité. Récemment, il a son entrée dans la haute couture avec la fabrication d’un premier sac de la maison Hermès. « Il peut apporter la même réponse émotionnelle qu'un cuir animal et procure la même sensation » explique Matt Scullin. Sur une planète où les ressources naturelles sont limitées, il pense que la technologie et les caractéristiques du cuir de champignon, neutre en carbone et cultivé sur commande, pourraient être révolutionnaires et avoir des répercussions sur l'innovation dans la fabrication, au-delà de la mode.

Crédit : Hermès

Et si le cuir de champignon, plus durable et plus résistant, révolutionnait l'industrie de la mode ?

Aux côtés de Matt Scullin, le biologiste Merlin Sheldrake, auteur du livre « Entangled Lives », se joint à un groupe qui comprend également les designers Vivienne Westwood et Tommy Hilfiger, « parce que je suis intéressé à parler aux gens des industries créatives de la façon dont les possibilités des champignons peuvent aider à ouvrir l'esprit à de nouveaux concepts ». Il ajoute : « je suis enthousiaste à l'idée de soutenir le monde de la mode dans ses efforts pour devenir plus durable. Il y a tellement de potentiel dans les champignons pour surmonter certains des problèmes auxquels nous sommes confrontés. »

Merlin Sheldrake considère l'engagement de la mode pour le cuir de champignon comme une manière de se tourner vers un procédé aussi bien créatif que durable. Le cuir de champignon peut être cultivé en morceaux selon la forme et la taille spécifiques requises par un créateur, ce qui élimine le besoin de déchets de la salle de coupe. Selon un rapport de l'indice de durabilité des matériaux Higg, le cuir bovin est plus dommageable pour l'environnement que tout autre tissu, y compris le cuir synthétique à base de plastique, en raison de la déforestation et des émissions de gaz associées à l'élevage des animaux.

Crédit : Stella McCartney

La maroquinerie représentant 15 % du marché du luxe en 2019, selon le rapport Statista Consumer Market Outlook Luxury Leather Goods, les alternatives durables pourraient avoir un impact significatif et particulièrement positif sur l'empreinte de la mode. Bolt Threads, une autre entreprise californienne de biomatériaux travaillant avec du cuir de champignon, qui a collaboré avec Stella McCartney sur un sac à main présenté pour la première fois lors de la Fashion week de Paris et qui développe des produits avec Adidas, est un autre acteur d’envergure sur le marché du cuir de champignon, aux côtés de MycoWorks.

Les champignons n'ont peut-être pas une image glamour, mais il faut espérer que le cuir à base de champignons devienne un matériau privilégié par les studios de création de haute couture. Mais pour avoir un impact substantiel sur la durabilité, le matériau doit être accessible à un prix plus bas. « Nous travaillons d'abord avec la mode de luxe parce qu'elle est généralement en avance en matière de durabilité. Ce sont des marques qui sont en mesure de voir grand et de penser à long terme » a déclaré Matt Scullin.

Crédit : VTT

Crédit : VTT

Le cuir de champignon pour révolutionner l’industrie de la mode

Ceci étant dit, des partenariats avec les marques grand public sont également dans les tuyaux de MycoWorks, qui est sur le point d'ouvrir une deuxième usine aux États-Unis. La possibilité d'adapter le matériau pour qu'il puisse être utilisé dans de nombreux autres domaines est tout à fait envisageable. Et pour cause, ce dernier peut être cultivé en plateaux en quelques semaines. Seul hic, les bioscientifiques préviennent qu'une conception non contrôlée pourrait compromettre certaines des propriétés écologiques du mycélium. Si un sac à main ou une veste est fabriqué à l'aide de matériel, de produits, d'adhésifs et de fixations qui ne sont pas biodégradables, cela annulerait une grande partie des avantages pour lesquels le cuir de champignon a été développé.

Les leçons primordiales tirées de l'étude des champignons sont de changer radicalement la façon dont nous pensons aux déchets. Si les champignons ne faisaient pas ce qu'ils font, notre planète serait sous des mètres de corps d’animaux et de plantes. L’impact du cuir de champignon sur l’industrie pourrait aller bien au-delà d'un nouveau sac tendance. « En tant que consommateurs, nous avons été formés à penser en termes de ligne droite : nous achetons quelque chose, nous l'utilisons et nous le jetons. Les champignons peuvent contribuer à la réflexion sur la mode à de nombreux niveaux. Il s'agit d'innovation matérielle qui doit nous apprendre à penser plutôt en termes de nature et de cycles » conclu Merlin Sheldrake.

Crédit : MycoWorks

Qu’en pensez-vous ?