loading_img

La révolution du partage B2B

La révolution du partage B2B
04/06/2022

La révolution du partage B2B

  • Par hggfd
  • |
  • 298 Vues

Cette économie a connu une vive accélération pendant la pandémie de Covid-19, du fait des urgences auxquelles tous les acteurs ont été confrontés. Ce que nous avons appris dans cette épreuve peut et doit prospérer dans le futur. Le partage B2B, d’une valeur potentielle de plusieurs trillions d’euros, pourrait de réinventer des secteurs entiers.

Suspendant les réflexes de thésaurisation et de compétition généralisée, le partage B2B dessine en effet un chemin positif non seulement pour les entreprises qui sauront s’y mouvoir, mais également pour les sociétés qui sauront l’accélérer et pour la transition écologique dans laquelle elles sont engagées.

Connu pour ses travaux fondateurs sur l’innovation frugale, Navi Radjou propose ici une vision panoramique de cette économie de partage B2B en inscrivant ses différentes dimensions dans une taxonomie et un « modèle de maturité » qui permettent à chaque entreprise de s’étalonner et d’envisager de nouvelles possibilités de développement. Cette démarche s’accompagne d’une foule d’expériences réalisées en France comme à l’étranger, au niveau international comme au niveau infra-national (dans les territoires, les régions…).

La révolution du partage B2B

Navi Radjou dégage ensuite les nombreux bénéfices potentiels de cette économie de partage B2B pour l’inclusion sociale, l’environnement ou la santé, notamment si nous savons passer du smart sharing (partage intelligent) au wise sharing (partage sage). Mais pour cueillir sans attendre les fruits de cette nouvelle dynamique, il ne suffira pas d’encourager les entreprises à faire elles-mêmes : il faut pousser les pouvoirs publics à accélérer le mouvement. Pour cela, 10 propositions novatrices sont adressées au gouvernement français.