loading_img

[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?

[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?
24/02/2022

[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?

  • Par hggfd
  • |
  • 246 Vues

Les entreprises déployant des démarches de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) sont en moyenne 13% plus performantes que celles qui ne le font pas, selon France Stratégie. Animés par ce chiffre éloquent, les 7 écosystèmes French Tech de Nouvelle-Aquitaine ont décidé de récompenser celles et ceux qui s’engagent pour un monde meilleur, en lançant le «NA20». Inédit en France, cet événement valorise chaque année 20 startups œuvrant activement pour un changement positif en faveur de l’économie, la société et l’environnement. Les 20 lauréats de la promotion 2022 gravitent dans des secteurs différents, mais se rejoignent par leur volonté de changer les choses et leurs performances plurielles.

“En lançant le NA20, nous voulions montrer très concrètement qu’il était possible de concilier innovation, création d’emplois, gouvernance responsable et performances économiques, sans sacrifier ses engagements sociaux et environnementaux. Par la mise en lumière de ces role-models, nous voulons inciter d’autres startups innovantes à s’inscrire dans cette même démarche”, explique Cyril Texier, Président de French Tech Bordeaux.

Zoom sur ces 20 pépites à suivre en 2022 !

AquassaySpécialisée dans l’efficacité hydrique (optimisation de la gestion de l’eau dans l’industrie), Aquassay se concentre sur la performance industrielle et environnementale des usages et traitements de l’eau. Les outils développés par Aquassay permettent de réduire la consommation et des produits chimiques utilisés, d’augmenter la productivité et de maximiser les gains d’énergies.

Axioma

La startup conçoit, produit et distribue des biosolutions à base d’agencements complexes d’extraits de plantes. Ces formulations sont destinées à stimuler, de manière naturelle, les processus physiologiques des productions agricoles végétales et animales. La conception des produits a été pensée afin de réduire au maximum l’impact environnemental de la production.

Comerso

Comerso fait de la valorisation des invendus la norme en s’appuyant sur des outils technologiques. Elle aspire à transformer la contrainte de gestion des invendus et des déchets en une opportunité d’impact social, environnemental et économique, en connectant les acteurs dela distribution, de la restauration, de la logistique, de l’industrie ou de la production, avec un « écosystème de récepteurs » : les associations, les acteurs du déstockage, de l’alimentation animale, de la méthanisation ou du compost.

Ertus Group

Ertus Group a développé un ERP viti-vinicole visant à aider les professionnels du vin à mieux maîtriser leur production, à passer des certifications environnementales, à mieux respecter les normes et les dosages ainsi que les gestes de sécurité des personnels, tout en améliorant la production et la traçabilité. Une solution technologique accessible en mode Saas depuis n’importe quel type de terminal.

EthicDrinks

Jeune société de négoce, elle propose des vins respectueux de l’environnement, sans concession sur le produit, sur ses composants d’emballage et de transport. En plus de sélectionner des vins bio, agriculture durable ou biodynamie, la startup n’utilise pas de capsule pour limiter les déchets, et se sert de bouchons en liège bio issu de forêts durables, d’étiquettes en papier recyclé, emploie de la colle végétale à base de pomme de terre et applique une politique zéro plastique au sein de l’entreprise.

FACIL’iti

FACIL’iti propose un appui technologique pour les personnes souffrant d’un handicap ou d’une perte d’autonomie (33% de la population mondiale) sur internet, intranet et les applications web. Unesolution gratuite pour l’utilisateur quipermet une adaptation sur-mesure de l’affichage des outils digitaux à plus de 20 handicaps.Certifiée B-Corp, FACILl’iti est naturellement engagée auprès des acteurs du handicap et compense ses émissions carbone

Geev

Geev donneune seconde vie à des millions d’objets et d’aliments tout en recréant du lien social et de la solidarité localement. Avec 12 millions d’objets et de produits alimentaires donnés sur l’application depuis sa création il y a 3 ans, Geev a permis de donner une seconde vie à 21 280 tonnes d’objets entre janvier et septembre 2021.

Gouach

Cette startup bordelaise s’est lancé un défi : construire la première batterie électrique pour vélo et trottinettes qui est entièrement réparable, de façon simple et sûre, en moins de 10 minutes. Gouach entend réduire le volume des déchets électroniques et abaisser notablement, de l’ordre de 70%, le bilan carbone des batteries grâce à une conception sans soudure, qui permet de remplacer les piles facilement et donner une seconde vie à celles qui sont trop usagées.

Intelligence culinaire / Résurrection

Résurrection est une startup anti-gaspi qui produit des crackers et biscuits apéritifs à partir d’ingrédients tels que le marc de pomme issu de la fabrication du cidre, ou encore le malt utilisé dans le brassage de la bière. La valorisation culinaire des co-produits permet de collecter des produits bio, locaux et d’origine végétale sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine.

Keenat

Keenat lutte contre la pollution causée par les mégots, chewing-gums et masques en développant des solutions opérationnelles (sensibilisation, collecte, recyclage…) à destination des villes, des entreprises, des organisateurs d’événements… La matière est alors transformée, plutôt que d’être incinérée/enfouie.

Lynxter

La startup fabrique des imprimantes 3D professionnelles et industrielles, modulables, évolutives et multi-matériaux, pour produire au plus près des besoins, en quantité raisonnable et à coût contenu. Pour des lignes de production, cela représente une solution rapide et efficace afin de pallier des problèmes et pannes. Pour les bureaux d’étude, cela leur permet d’itérer rapidement, à moindre coût, différentes versions de produit.

Materrup

Materrup s’attaque à l’empreinte carbone du secteur du BTP. La société a mis au point et produit des bétons de terre bas carbone destinés à la construction et à l’aménagement urbain. Elle entend relocaliser l’activité cimentière et ainsi limiter l’importation de ciment en s’appuyant sur une ressource locale et abondante : l’argile. La startup prévoit un déploiement industriel progressif avec la construction d’usines de production de ciment d’argile, peu gourmandes en énergie, sur les territoires. Ce qui aura pour effet de recréer de l’emploi industriel vert.

Minuit sur terre

Née d’un projet estudiantin, la jeune marque de mode propose des chaussures et des sacs en matières végétales et recyclées : raisin, pomme, céréales, bouteilles plastiques repêchées en Méditerranée… Les produits sont 100% recyclés, de la semelle aux lacets et les emballages recyclés et recyclables (zéro plastique dans les colis et zéro composant d’origine animale). La marque a également lancé une plateforme de seconde main, où cohabitent prototypes et paires d’occasion.

Les Nouvelles Fermes

Les Nouvelles Fermes se situe au croisement entre le maraîchage, l’agro-industrie et la startup. Elle mise sur l’aquaponie, une pratique qui permet d’associer élevages de truites en symbiose avec la culture de végétaux. Les Nouvelles Fermes souhaite rapprocher les lieux de production des lieux de consommation en produisant dans un rayon de 15 km autour des villes, ce qui réduit considérablement le bilan carbone des livraisons.

PolymerExpert

Depuis plusieurs années, PolymerExpert oriente ses recherches vers les polymères biosourcés. Une recherche de naturalité pour cette entreprise très tournée vers la R&D, qui développe des matériaux pour les cosmétiques, pour l’univers médical et pour l’automobile. Cette PME a notamment mis au point un polymère gélifiant qui atteint les 100% d’origine naturelle, capable de se substituer aux équivalents pétro-sourcés.

Primobox

L’entreprise Primobox a pour but d’éviter l’utilisation massive de papier au sein des entreprises, en dématérialisant l’ensemble des documents relatifs aux ressources humaines (bulletins de paie, contrats de travail…). Labellisée Entreprise Numérique Responsable, Primobox est aussi très impliquée dans les sujets de la diversité des profils, de l’égalité des chances, des organisations flexibles et du mécénat de compétences.

Sanodev

Sanodev développe des produits et services sur-mesures ou sur étagères qui utilisent des technologies dites physiques (lumière pulsée, UV statiques, micro-ondes, plasma et arcs électriques). Elles permettent de désinfecter, désherber, renforcer et traiter, en respectant l’environnement et la santé des usagers tout en assurant la réduction de l’utilisation de produits chimiques conventionnels.

Synapse Medicine

Cette startup bordelaise s’attaque à un sujet sociétal : le mauvais usage des médicaments. Elle aide le médecin à prescrire, le pharmacien à délivrer les médicaments et le patient à les prendre. Synapse Medicine a développé des briques technologiques et une plateforme pour sécuriser le parcours de soin des patients sur les traitements médicamenteux utilisée par plusieurs milliers de professionnels de santé.

Toopi Organics

Toopi Organics est une biotech qui vise à collecter l’urine humaine, la transformer et la valoriser en fertilisants biologiques pour l’agriculture. L’urine est collectée dans les zones urbaines puis transformée, et les produits sont distribués dans les zones rurales. Grâce à la proximité et aux circuits courts, l’empreinte écologique du modèle est facilement reproductible et limitée. Le produit Toopi dépense 167 fois moins de CO2 qu’un engrais minéral à surface égale.

Trizzy

Trizzy propose un « assistant zéro-déchet » qui accompagne les collectivités et les entreprises dans la gestion et la réduction de leurs déchets, en favorisant l’économie circulaire locale, le réemploi et le lien social. Sa place de marché permet aux collectivités de faire découvrir les solutions locales, régionales ou nationales du réemploi, et de répondre aux questions des habitants simplement et rapidement via un chatbot.

Les correspondants :

Jacques Froissant, Fondateur d’Altaïde en 2000, conseil en Recrutement qui s’est imposé rapidement comme un acteur majeur de l’accompagnement des sociétés innovantes de l’univers digital / numérique.

https://www.altaide.com/

https://www.linkedin.com/in/jacquesfroissant/


Aurore Vinzerich est la fondatrice et dirigeante de Madame de la Com’, agence spécialisée dans la communication des startups. Avec 15 années d’expérience dans la Communication et les Relations Presse, Aurore est également intervenante dans plusieurs écoles (SciencesPo, INSEEC…) et est Mentor pour dans des accélérateurs et incubateurs (1Kubator, Théophraste…).

Vous pouvez la retrouver sur son site, son compte Twitter ou LinkedIn.

Les correspondants
Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, merci de nous adresser vos mails à redaction@decode.media
Les derniers articles par Les correspondants (tout voir)