loading_img

Luxe : le détecteur de faux, cet homme fait trembler le marché de l'occase en Chine Contrefaçons en Chine : faire la part du vrai et du faux

Luxe : le détecteur de faux, cet homme fait trembler le marché de l'occase en Chine Contrefaçons en Chine : faire la part du vrai et du faux
25/10/2022

Luxe : le détecteur de faux, cet homme fait trembler le marché de l'occase en Chine Contrefaçons en Chine : faire la part du vrai et du faux

  • Par hggfd
  • |
  • 121 Vues

La plupart des gens se font avoir par "de bonnes imitations qui se distinguent peu" de l’original, reconnaît M. Zhang, qui a fondé à Pékin son propre établissement : l’Ecole commerciale des grands produits de luxe.

L’homme y dispense ses conseils d’expert du sac à main bidon devant une classe comble. Prix du stage de sept jours : 15.800 yuans (2000 euros). Un tarif qui vaut le coup, d’après Zhang Chen, si l’on veut survivre dans un marché de l’occasion.

Le marché chinois du luxe représente la somme astronomique d’environ 4000 milliards de yuans (500 milliards d’euros), selon le cabinet d’études de marché UIBE Luxury China.Mais le marché des produits de deuxième main décolle à son tour. Il reste modeste en comparaison (seulement 17,3 milliards de yuans, soit un peu plus de 2 milliards d’euros) mais il a presque doublé entre 2019 et 2020, d’après le cabinet Forward Business Information.

Luxe : le détecteur de faux, cet homme fait trembler le marché de l'occase en Chine Contrefaçons en Chine : faire la part du vrai et du faux