loading_img

Confinement : comment faudra-t-il faire son marché ?

Confinement : comment faudra-t-il faire son marché ?
12/09/2022

Confinement : comment faudra-t-il faire son marché ?

  • Par hggfd
  • |
  • 109 Vues

Comme promis. La réouverture annoncée des marchés à partir du 9 octobre se précise. Vendeurs et clients (munis d'une attestation de déplacement) vont pouvoir se retrouver autour des fruits, légumes et autres produits de la mer… à condition de respecter tout un protocole. A commencer par une capacité maximale d’accueil, qui sera affichée de façon à être visible depuis l’extérieur.

Selon la Chambre d'agriculture, le nombre de personnes pouvant se trouver en même temps sur un marché est calculé en fonction de critères : la superficie (il faut une personne pour 10 mètres carrés) et l’espace requis entre les gens (maximum de deux clients stationnés par stand).

A retrouver dans le protocole général diffusé ici :

Plan de circulation pour le marché broussard de Ducos pendant le confinement.•©Chambre d'agriculture

Si le marché broussard de Ducos compte 90 étals samedi, ça donnera une capacité d’accueil de 180 clients maximum. Aux horaires habituels, de 5 heures à midi. Il faudra bien sûr respecter les gestes barrières, qui seront rappelés sur site. L’organisateur s’engage aussi à afficher à l’entrée des lieux les consignes en matière de distanciation physique et de port du masque. Il est obligatoire à partir de onze ans (et "recommandé pour les enfants de six à dix ans", précise la Chambre). Sur place, il est prévu évidemment de proposer du gel hydro-alcoolique.

Il y aura un sens de circulation unique à l’intérieur, avec une entrée distincte de la sortie, et une barrière devant chaque stand qui n’a pas de vitrine. En cas d’affluence, une file d’attente avec distance minimale marquée au sol est recommandée. Autres recommandations : limiter le nombre de personnes qui font les courses par famille, privilégier les paiements sans contact, ou encore venir avec son sac pour éviter la manipulation des emballages. Les produits ne pourront être manipulés que par le vendeur.

Confinement : comment faudra-t-il faire son marché ?

Les stands seront dirigés vers l’extérieur de la halle, avec les véhicules transportant leurs produits sous la halle. Pour le reste, pas de voitures dans l’enceinte sauf pour les personnes à mobilité réduite et les camions des grossistes. Les exposants devront "arriver à l’heure" pour la mise en place entre 3 et 5 heures et ne pourront pas remballer avant midi. Il leur est évidemment demandé de ne pas venir travailler s’ils présentent des symptômes. Les organisateurs doivent en outre désigner un ou plusieurs référent(s) Covid, chargé(s) de mettre en œuvre ce dispositif.

Le marché de la Moselle rouvrira lui aussi samedi 9 octobre, ce sera dès 5 heures. Il est demandé à chacun de respecter le plan de circulation mis en place et matérialisé par une signalétique spéciale. Il ne sera pas possible de cheminer d’un pavillon à l’autre, prévient la mairie de Nouméa : chaque pavillon est doté d’une entrée et d’une sortie propres.

Le port du masque est obligatoire. Il faut veiller à maintenir une distance d’au moins deux mètres entre les gens. La désinfection des mains au gel hydro-alcoolique est nécessaire à l’entrée de chaque pavillon. Des distributeurs de gel sont mis à disposition à chaque entrée. "La police municipale, des auxiliaires de proximité et des stewards urbains seront présents afin d’informer et de guider les usagers."

Idem pour le marché mondorien, situé à Boulari entre l'hôtel de ville et la marina : il sera ouvert à compter du samedi 9 octobre, aux horaires habituels. Une entrée et une sortie unique ont été matérialisées par affichage et marquage au sol, énumère la mairie. Même chose pour des files d’attente devant chaque stand. Du gel hydro-alcoolique sera à disposition des usagers.

Par ailleurs, les toilettes sont régulièrement approvisionnées en savon. Aux heures d’affluence, un contrôle d’accès à l’entrée du marché régulera le flux de gens. Des consignes ont été données aux exposants pour n’accueillir qu’un client à la fois. Aucune manipulation des produits ne sera possible. Egalement à noter, un accès prioritaire, pour les seniors, les personnes à mobilité rééduite, les femmes enceintes, les personnels soignants et les professions dites prioritaires.

Au marché de Wé

A Lifou, le marché communal de Wé recevra le public ce samedi de 6h30 à 11 heures. "En partenariat avec nos trois grands chefs coutumiers, l’aire coutumière ne Drehu et après avoir informé la province", précise le maire, Robert Xowie. Comme ailleurs, ce ne sera que pour les produits alimentaires et produits frais. Pas de plats à consommer sur place ni d’artisanat. Et cette précision : "la présence de sentants mineurs est interdite."