loading_img

Miss France 2022 : les cinq chiffres fous du concours de beauté

Miss France 2022 : les cinq chiffres fous du concours de beauté
16/08/2022

Miss France 2022 : les cinq chiffres fous du concours de beauté

  • Par hggfd
  • |
  • 181 Vues

Samedi soir, beaucoup de regards se sont tournés vers la Normandie. Lors d'une grande cérémonie organisée cette année au Zénith de Caen, dans le Calvados, la trentaine de jeunes femmes choisies dans chaque région de France a défilé devant les téléspectateurs pour tenter de décrocher la couronne de Miss France 2022. Et c'est Miss Ile-de-France, Diane Leyre, qui l'a emporté.

Ces dernières années, le concours de beauté est contesté par des militants féministes, qui le jugent rétrograde et sexiste. Du côté de la production, Endemol France, et de l'organisation, dirigée par Sylvie Tellier, on insiste au contraire sur le rêve que vend l'émission aux Français, et sur l'engagement des élues pour des grandes causes. Mais c'est également une grosse production.

1. Vingt-neuf Miss régionales avec un contrat de travail

Samedi, ce sont vingt-neuf Miss régionales qui participeront au concours de Miss France. Nouveauté cette année, les participantes auront un contrat de travail, qui leur permettra d'être payées en bonne et due forme pour leur participation à la soirée, concommitamment à une saisie des prud'hommes par l'association Osez le féminisme. Le montant de la rémunération des participantes n'a toutefois pas été révélé.

2. « A peu près » 3.000 euros par mois pour la gagnante…

La gagnante sera Miss France pour l'année à venir, et sera donc amenée à courir les médias, participer à des événements et à multiplier les déplacements en France. Là encore, le salaire de la gagnante n'est pas connu précisément.

Miss France 2022 : les cinq chiffres fous du concours de beauté

Le mois dernier, Vaimalama Chaves, Miss France 2019, a regretté dans une interview filmée à « Téléstar » que cette rémunération ne soit « pas à la hauteur » de l'engagement que demande la fonction. Elle a alors dit qu'elle gagnait comme Miss « à peu près » 3.000 euros par mois. « On gagne dans l'année l'équivalent d'un salaire de cadre supérieur », avait de son côté confié en 2016 à « L'Express » Sylvie Tellier, Miss France 2002 et directrice générale de l'Organisation Miss France depuis 2007.

A noter toutefois qu'outre les nombreux cadeaux que peuvent recevoir les Miss France durant leur mandat, elles se voient également mettre à leur disposition un appartement par la société Endemol pour l'année, un logement situé dans le XVIIe arrondissement de Paris.

3. … et une centaine de cadeaux

Derrière les flashes et les paillettes, l'élection de Miss France est également sponsorisée par de nombreuses marques. Toutes les participantes reçoivent ainsi un nombre important de cadeaux, environ une centaine pour la gagnante. Parmi ceux-ci, un voyage, des montres et bijoux, des vêtements, des appareils numériques. L'élue, reçoit également une Peugeot e-2008 , une voiture d'une valeur de plus de 35.000 euros.

4. Deux cent mille euros pour la Ville de Caen en 2010

Cette année, l'élection se déroulera au Zénith de Caen . L'opposition municipale, qui rassemble des élus Verts, divers gauche et communistes, a demandé à l'équipe du maire Joël Bruneau (divers droite) de rendre public le coût pour la ville de l'événement. « Le coût pour la ville ou le reste à charge sera connu en janvier 2022 », a indiqué le service de communication de la Ville à l'AFP, refusant de répondre pour l'heure. Rudy L'Orphelin, conseiller municipale de l'opposition, a toutefois déclaré qu'en 2010, ce sont 200.000 euros qui avaient été investis par la ville pour l'organisation du concours.

Mais selon Stéphane Travers, interrogé par « Tendance Ouest », le reste à charge n'aurait été que de 37.000 euros, notamment grâce à la billeterie et aux apports des partenaires privés. En 2019, la métropole de Lille, organisatrice de l'élection cette année-là, avait elle annoncé un reste à charge de 37.000 euros, comme le rapporte « La Voix du Nord ».

5. Plus de huit millions de téléspectateurs en 2020

Quoi que l'on pense du concours, c'est en effet la garantie d'un succès d'audience . La dernière édition a rassemblé 8,6 millions de téléspectacteurs, avec un pic à 10,4 millions, un record porté par les restrictions sanitaires. Elle est la deuxième émission de divertissement la plus regardée de l'année, derrière « Les Enfoirés ».

A une époque où le petit écran est plutôt boudé par les jeunes générations, « Miss France » est d'ailleurs un programme largement plébiscité par cette tranche d'âge. En 2020, les trois-quarts des 15-24 ans qui regardaient la télévision le jour de l'émission avaient choisi de suivre le concours.